NB: La Junior Entreprise a pour but de familiariser les étudiant.e.s avec les attentes et exigences du milieu professionnel, et ce notamment grâce aux diverses missions que l’association propose tout au long de l’année.Ces dernières concernent divers milieux et compétences : affaires publiques, responsabilité sociale et environnementale, marketing et communication, et tant d’autres.

 

Alors que les cours ont tout juste repris, La Manufacture et la Junior Entreprise de Sciences Po Lille ont décidé de s’associer pour recueillir les témoignages de quelques premières années quant à leur début de scolarité palienne si spéciale. Entre déception, surprise et optimisme, les nouveaux et nouvelles arrivant.e.s du 9 rue Angellier sont passé.e.s par plusieurs émotions toutes différentes les unes des autres.

Dans cet article, vous pourrez peut-être trouver quelques conseils afin de passer  une année dans les meilleures conditions possibles.

 

Des premiers jours entre découverte et décontenance

Premiers repas seul.e, entretien ménager d’un appartement, premières lessives : les premiers jours furent riches en découvertes pour les 1A fraîchement débarqué.e.s dans la ville de Lille. Si pour certain.e.s l’adaptation à un nouvel environnement ne semble pas poser de problèmes, Célia et Achille soulignent la difficulté de faire face au manque des proches.

D’abord impressionné.e.s, surpris.es ou déconcerté.e.s lors de leur arrivée à Sciences Po Lille, la plupart des étudiant.e.s se sont finalement bien intégré.e.s. Les étudiant.e.s interrogé.e.s se sont ainsi tous et toutes déclaré.e.s conforté.e.s dans leur choix d’intégrer cette école. Celia ajoute: “les cours sont intéressants, les profs sont soucieux que l’on comprenne  bien le contenu des cours et leurs exigences. De plus la vie associative est riche. Tout est mis en œuvre pour notre épanouissement et notre réussite.”.

Achille préfère quant à lui attendre d’assister aux conférences de travail et aux cours magistraux pour se faire une idée plus précise de ce à quoi ressemblera sa première année au sein de Sciences Po Lille. Si dans l’ensemble les premières années semblent convaincu.e.s de leur intégration et très compréhensif.ve.s face à sa perturbation (annulation du reste des festivités suite à un cas de COVID au sein d’un apparathon), certain.e.s soulignent le fait qu’il est difficile de s’intégrer sans évènement extra universitaire. De nombreux.ses 1A ont alors entrepris la création d’un groupe WhatsApp, permettant à certain.e.s de se retrouver lors de soirées ou d’organiser des déjeuners entre deux amphis.

 

Un esprit déjà solidaire au sein de la promo

L’ambiance entre les étudiant.e.s semble donc rassurer les premières années mais aussi les étudiant.e.s internationaux.ales. Conscient.e.s qu’iels se retrouvent dans le même bateau face à la situation actuelle, un sentiment commun  de solidarité se fait ressentir. Mais il est vrai que les étudiant.e.s partagent globalement un sentiment de déception et de frustration quant à l’annulation de leur intégration.

Certain.e.s étudiant.e.s évoquent même un sentiment de mise à l’écart, car ne se sentant pas assez intégré.e.s pour prendre part aux festivités.

Pour Lucie,  “l’annulation de l’intégration vient perturber l’idée que l’on se fait de la vie étudiante. C’est un peu déconcertant car c’est vrai que l’intégration est un élément clé pour faire connaissance et lier des amitiés. Cependant, la situation que nous vivons est très particulière. Cela va nous amener à être solidaires: compte rendu des cours en visio, échange de fiches…etc. Je pense que ce contexte pédagogique va nous souder.”

Célia ajoute: “ Les 2A ont fait de leur mieux pour se rendre dispo, nous faire des soirées et des événements mais malheureusement la situation sanitaire en a voulu autrement.”

Logiquement, l’idée d’un possible reconfinement n’apparaît pas séduisante aux étudiant.e.s. Achille appréhende: “L’optique d’un reconfinement, c’est le cauchemar, car il faudrait choisir entre Lille et ma ville d’origine, et passer les examens en ligne”, là où Léa apparaît plus confiante : “Je n’appréhende pas forcément un reconfinement, puisque même s’il intervient, nous aurons déjà un rythme de travail à distance à travers les CM. J’espère juste que je pourrai rentrer chez moi si ce reconfinement intervient, car ça risque d’être compliqué de rester dans un studio des jours entiers.”

Zoé conclut : “Nous avons la chance d’être aidés par une belle équipe composée de l’administration, les professeurs et les deuxièmes années qui trouvent toujours des solutions pour pouvoir nous faire vivre notre année le plus normalement possible.”

 

Un engouement commun pour la diversité d’associations à Sciences Po Lille

Enfin, les associations ne sont pas en reste dans les considérations des nouveaux et nouvelles étudiant.e.s. Célia confie même qu’ « à chaque fois qu’une association se présente, je trouve ça intéressant, et ça me donne l’envie irréalisable de m’investir dans toutes les associations ». Les associations prouvent donc encore une fois leur importance dans la vie de l’IEP, et certain.e.s expriment même le fait que leur venue dans cette école ait été motivée par l’importance associative en son sein. Katha, étudiante internationale, le développe notamment ; elle a choisi Sciences Po comme destination de mobilité pour les associations, et on ne peut que se féliciter de cela.

Cependant, certain.e.s étudiant.e.s s se confient être un peu perdu.e.s parmi la multitude d’associations proposées.. On en vient même à, comme l’exprime Clémence, ne plus savoir ce que chacune signifie vraiment !

 

Ce début d’année a donc été plus que surprenant pour les premières années de Sciences Po Lille. Afin de répondre à quelques potentiels doutes, peut-être de rassurer certain.e.s des étudiant.e.s, ou simplement pour vous faire découvrir de chouettes activités lilloises, voici une petite liste de “conseils pour passer une bonne année à Sciences Po Lille”, non-exhaustive mais concoctée avec amour.

Besoin de parler ? Les étudiant.e.s de Sciences Po Lille ont la possibilité de consulter un psychologue pendant les “Happsy Hours”, tous les jeudis après-midi à partir du 8 octobre 2020 (bureau 4.07)* . Les groupes de promo et de conférences de méthode, notamment sur Facebook, peuvent également être un lieu d’échange et d’écoute. La solidarité étudiante est peut-être plus forte que vous ne pensez, et tout le monde mérite d’être écouté.e et conseillé.e, rassuré.e et soutenu.e !

 

Perdu.e, anxieus.e quant à ton avenir ? Tout au long de l’année, la JE proposera des fiches thématiques sur les retours d’expérience d’étudiants ayant effectué des stages pendant leur cursus à Sciences Po Lille. Tu peux aussi chercher à entrer en contact avec des alumnis pour qu’iels partagent un retour d’expérience. De plus, n’oublie pas que la JE propose des formations sur des sujets variés : organisation, profil Linkedin ou encore RSE. Alors stay tuned !

 

Désireu.x.se de rejoindre une association ? Les associations de Sciences Po Lille sont regroupées à la fois sur le site de l’école**, mais elles sont également très présentes sur les réseaux sociaux ‘Facebook, Instagram, LinkedIn). Un petit message sur la page d’une association pour entrer en contact avec l’un de ses membres peut très souvent mener à la découverte de cette association. N’hésite donc pas à te lancer et à poser des questions, osez-le et vous aurez sans doute de belles surprises !

 

Envie de voyager ? La Manufacture propose une rubrique “Carnets de 3A” dans laquelle les étudiant.e.s peuvent y partager leur retour d’expérience de la 3e année, à l’étranger.

Besoin de changer d’air ? Les expos de la gare Saint Sauveur, du Tripostal, du Palais des Beaux Arts sont ouvertes à tout.e.s, et gratuites !

 

Une petite faim mais pas beaucoup de temps le midi entre deux cours ? La friterie “Le bon snack” place Lebon peut vous offrir un repas typique du Ch’nord, le tout à moins de cinq euros (sauce ch’ti vivement recommandée).

 

Profitez des beaux jours restants, événement rare -mais pas impossible- à Lille, en allant vous poser à la friche de Saint Sau’, ou encore dans l’incontournable parc Vauban !

 

Juliette de Bellescize et Nina Perruchet

 

*Plus d’informations sur le site de Sciences Po Lille : http://www.sciencespo-lille.eu/etudier/vie-etudiante-et-associative/sante

 

**http://www.sciencespo-lille.eu/etudier/vie-etudiante-et-associative/vie-associative